Entreprenons-ensemble / L'actu / Décembre 2018

Si vous ne visualisez pas la page, cliquez ici

Un outil au services des entreprises, des facilitateurs et des structures de l’insertion par l’activité économique d'Île-de-France

Entreprenons-ensemble / L'actu / Décembre 2018

 

EDITO - De 2018 à 2019...

En 2018, le Gouvernement a confirmé, via différents plans nationaux, le rôle qu’il souhaitait donner à l’insertion par l’activité économique pour le retour à l’emploi des plus fragiles. Dans son déploiement régional, nous avons bon espoir que le plan de lutte contre la pauvreté donne à toutes les SIAE franciliennes de nouvelles marges de manœuvre.
Durant cette année, nous avons travaillé à l’élaboration de la stratégie pour l’IAE 2018-2020, aux côtés de la Direccte, dont plusieurs axes convergent avec ce plan.
Les achats responsables ont fait l’objet de plusieurs événements auxquels nous avons contribué : journée de l’IAE le 28 juin, 2 Openmap, en mai et novembre. Et notre chargé de mission achats responsables n’a pas ménagé sa peine : une cinquantaine de SIAE ont été mises en relation avec des donneurs d’ordre, directement ou via les 5 réseaux adhérents du Grafie. Nous avons mené une vingtaine d’opérations de sourcing et multiplié les rencontres tant avec les donneurs d’ordre publics qu’avec les réseaux de l’IAE dans les départements.
Grâce à nos efforts, une dizaine de marchés publics clausés ou réservés et de contractualisations ont été signés. La participation aux jurys de candidatures des aides régionales a aussi porté ses fruits.
En termes de formation, le Grafie a rédigé un bilan de l’étude d’expérimentation de la mutualisation des formations pour les salariés de l’IAE.
Enfin, le Grafie a aussi travaillé à la création d’un nouveau site Internet qui coiffera le site « Entreprenons ensemble », dans un objectif de plus grande visibilité. La mise en ligne est prévue avant le printemps.
Le temps est venu maintenant, je l’espère, pour vous-mêmes et vos structures, d’un peu de détente à l’occasion des fêtes de fin d’année. Je souhaite qu’elles vous apportent de chaleureux moments en famille et je vous donne rendez-vous pour de nouvelles et passionnantes missions en 2019.

Mario Seeboth, président du Grafie.

 

Actus

4ème OpenMap, la nature à l’honneur

18 novembre 2018

Désormais reconnues, les rencontres OpenMap proposées par le groupement d’intérêt public Maximilien att (...) + d’infos...

Une enquête en ligne du Grafie

17 décembre 2018

Les réseaux du Grafie lancent une démarche pour mieux connaitre les démarches de coopérations, mutualisat (...) + d’infos...

Rejoué change d’échelle

06 novembre 2018

Depuis ses modestes locaux du XIVe arrondissement, Rejoué a fait du chemin. Six ans après sa naissance, l (...) + d’infos...

Inclusiv’Essonne, la synergie

06 décembre 2018

Depuis juin dernier, une charte encadre le travail des membres du réseau qui fédère toutes les énergies d (...) + d’infos...

 

Agenda

L'agenda des achats socialement responsables

06 mars 2019

Les dates à retenir. + d’infos...

FOCUS SUR

FOCUS SUR

Un GME pour un chantier de la région

Le futur bâtiment de la demi-pension et du CDI du lycée Talma de Brunoy, dans l’Essonne, a attendu longtemps ses entreprises d’insertion ! En effet, l’appel d’offres que la région avait lancé sous la procédure de « marché réservé » (article 36-II de l’ordonnance du 23.7.2015) a d’abord été infructueux. Les services se sont alors tournés vers les têtes de réseaux de l’IAE, en particulier Sinacté, la nouvelle plateforme collaborative des SIAE de Seine-et-Marne, et Act’Essonne, qui exerce la même mission depuis longtemps dans le 91.
Grâce à leur intermédiaire, quatre structures de l’IAE ont pu répondre sur le lot peinture, pour un montant de plus 130 000 euros, via un GME, groupement momentané d’entreprises. Pour aider au montage du GME par les quatre comandataires, Sinacté a sollicité un DLA(dispositif local d’accompagnement) sur les caractéristiques juridiques de ce dispositif. Mais, avant cet appel d’offres, une première formation collective aux marchés publics avait déjà été dispensée à tous les acteurs de l’IAE via un DLA assuré par l’Afile 77 également.
C’est un GME solidaire qui a été retenu, engageant toutes les parties sur la totalité du marché en cas de défaillances éventuelles des uns ou des autres. Quatre SIAE en sont membres : AIPI 77 et Initative 77, deux ACI de Seine-et-Marne, et deux EI, l’Équipée Belle, dans le 77 et la régie de quartier « Portes de l’Essonne ».

De multiples avantages

Véronique Le Pleux, directrice d’AIPI 77, relève que le GME permet à son entreprise de répondre pour la 1ère fois à un marché du conseil régional. « D’habitude, nous travaillons plutôt pour des bailleurs sociaux, en assurant, par exemple, la peinture des cages d’escaliers. » Pour les ACI, ajoute-t-elle, le défi est de « répondre dans les temps ». Comme cette responsable l’explique encore, « la mutualisation des équipes a l’avantage de répondre à l’absentéisme des salariés en insertion ». Et puis, les négociations avec les fournisseurs sont plus efficaces,  grâce aux commandes groupées.
Aux yeux de Sylvaine Borniche, coordinatrice de Sinacté, « le sourçage, l’accompagnement des structures, les échanges avec le maître d’ouvrage, etc. ne sont que le 1er étage de la fusée. Maintenant, il faut faire correctement le job ».
À Brunoy, les équipes pourraient démarrer leur travail au printemps, une fois que le gros œuvre sera terminé. Et même si le GME sera par définition temporaire, la dynamique collective est lancée.

Ardie /