Un outil au service des entreprises, des facilitateurs et des structures de l'insertion par l'activité économique d'Île-de-France

Qu'est-ce que le mécénat de compétences ?

Le mécénat de compétence est la mise à la disposition de personnel à titre gracieux pendant leur temps de travail. Ainsi, l’entreprise propose dans un cadre précis, un transfert gratuit de compétences en faveur d’un projet d’intérêt général, en mettant à disposition des salariés volontaires.

 

Quelles différences avec le bénévolat de compétences ?

Le bénévolat de compétences concerne l'investissement d'un salarié dans une association pendant son temps libre. Le mécénat de compétence s'effectue pendant le temps de travail des salariés.

Combien de temps dure un mécénat de compétence ?

L’entreprise fait un prêt de main d’œuvre pour une durée donnée (d'une demi-journée à plusieurs jours/mois). Il peut être effectué de façon continue ou discontinue, toujours sur le temps de travail du salarié ou pour réaliser une prestation de service.

Qui peut en est à l'initiative ?

La démarche peut venir du salarié, de l'entreprise ou de l'association qui a identifié un ou plusieurs besoins particuliers.

Quels sont les avantages pour l'entreprise ?

Tout d’abord, l'entreprise "mécène" va pouvoir déduire de son IS (Impôt sur les Sociétés) 60% des salaires chargés des collaborateurs missionnés, au prorata des heures effectuées pour le compte des structures d'intérêt général bénéficiaires. Pour une prestation de service, la défiscalisation est réalisée à partir du coût de revient. Le mécénat de compétences est régie par la loi du 1er août 2003 dite Aillagon.

Le mécénat de compétences favorise également un élargissement de l’écosystème de l’entreprise vers des collaborations innovantes. Il offre l’avantage de s’adapter aux formes d’engagement de chaque entreprise et de son capital humain car les modalités de mise en oeuvre sont diverses.

Il peut s'inscrire dans la démarche de responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE). Enfin, ce type de mécénat peut renforcer la cohésion interne et la motivation au travail des collaborateurs.

Un contrat est-il nécessaire ?

Le contrat n’est pas obligatoire mais conseillé pour s’assurer que les trois acteurs (entreprise, salarié, association) se sont mis d’accord sur les conditions de réalisation, et préciser qui prend en charge la responsabilité civile. Selon les cas, service des ressources humaines, de RSE, fondation ou comité d’entreprise sont en charge de l’organisation du mécénat de compétences.

Par où commencer ?

L'association doit identifier précisément son besoin avant de démarcher les entreprises.

La SNCF, la Poste, Orange, SFR, Accenture, sont des entreprises qui pratiquent le mécénat de compétences et les PME sont également de plus en plus impliquées. En Ile-de-France, des organismes de mises en relation existent comme Koeo ou Pro Bono Lab.

Regardez notre vidéo pour en savoir plus ! C'est ICI.